Ruben, ACT volunteer in Thessalonique, Grèce

20 years old from France

 

“Tout au long de mon projet, j’ai pu améliorer mon niveau d’Anglais. J’ai aussi acquis de l’expérience sociale, j’ai pu entretenir des relations avec quelques personnes qui ne se sentaient pas très en confiance au tout début. Vu le travail que je faisais derrière le bureau, j’ai acquis quelque connaissance en gestion et en administration”

 

Je suis parti à Thessalonique, pour participer au projet ACT en tant que volontaire, pendant 4 mois en Grèce auprès des migrants. J’ai aimé découvrir la Grèce et sa culture car je n’y étais jamais allé auparavant. Un autre de mes objectifs était d’acquérir plus d’expérience en travaillant dans des centres pour réfugiés.

Tout d’abord, j’ai rencontré les autres volontaires du projet avec qui je me suis tout de suite bien entendu. Les premiers jours, nous avons fait des repérages pour apprendre à nous situer dans la ville. On nous a donné des formations et des ateliers pour travailler avec les réfugiés dans les centres.

Dans le premier centre où j’ai travaillé, mon travail consistait à saluer les réfugiés et à m’occuper des douches, ce qui ne me plaisait pas vraiment.

J’ai alors décidé de changer de centre, ce qui s’est avéré être une bonne idée car les autres volontaires étaient beaucoup plus chaleureux et sympathiques. Je me suis aussi senti beaucoup plus utile dans le second centre car mon travail consistait à accueillir les réfugiés, vérifier qu’ils étaient bien inscrits au centre et rédiger les rapports de fin journée.

Parfois, il se pouvait aussi que je travaille dans l’arrière-boutique où je préparais les vêtements pour les réfugiés. J’étais satisfait du travail que je faisais au centre et mon chef aussi, il a même voulu que je reste plus longtemps à la fin de mon projet​.

Ce que je retiens de mon expérience, découvrir les différentes villes et plages que nous avons vues étaient une expérience magnifique. J’ai aussi bien aimé la maison où je vivais avec d’autres volontaires de United society of Balkans. Ce n’était pas toujours facile mais tout se finissait bien. Ce fut une très belle expérience de vie que je n’oublierai jamais.

Tout au long de mon projet, j’ai pu améliorer mon niveau d’Anglais. J’ai aussi acquis de l’expérience sociale, j’ai pu entretenir des relations avec quelques personnes qui ne se sentaient pas très en confiance au tout début. Vu le travail que je faisais derrière le bureau, j’ai acquis quelque connaissance en gestion et en administration.

Le projet ACT “Quartiers en crise, Jeunesse en mouvement”

C’est un projet européen (Erasmus +) qui a permis à des jeunes de Roubaix, Liverpool, Bruxelles, Grèce et Italie de réaliser un volontariat auprès des migrants ou des réfugiés en Grèce ou en Italie pendant 6 mois.

Une expérience de volontariat engagée et solidaire financée par l’Union européenne et les associations partenaires :

  • L’ADICE à Roubaix (France), chef de file du projet
  • Dynamo International à Bruxelles (Belgique)
  • Merseyside Expanding Horizons à Liverpool (Grande-Bretagne)
  • Per Esempio à Palerme (Italie)
  • United Societies of Balkan (USB) à Thessalonique (Grèce)
  • Kane à Kamalata (Grèce)

 

%d bloggers like this: